• SOMBRE

     
    L'ellipse de ton secret éclipse ma pensée, d'autant que l'ombre joue àSOMBRE l'éparpillement de la lumière. Aussi la galère commence dans ce somnolence, et puis le puits est épuisé, la paix est émurrée. La roture marmonne alorsque les dits rageants sermonnent. Menez-les dans le noir, range chaque âme dans son tiroir et que son mirage fasse appel à l'orage  de nuit. Et au lieu de croire que le désespoir est une chatouille qui éclate le rire des morts, nombreux ont choisi d'appeler secours à l'erreur. Malheur pour les ignorants qui dorment sous l'angle de la méconnaissance de son existence. L'étant parait morbide, l'essence semble trembler par la terreur, en conséquence, l'honneur s'enfuit dans le désert. Il èrre pour cherche l'introuvable au milieu d'une gravité nocturne. Quelle idée de toujours espérer. Seul le vide qui peut le consoler, qu'on s'isole du monde et vas au profondeur de ta pensée pour savoir où aller!

    RafHon

    « Eric NiainaSODOKA »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :